L’Inde envoûte la MLC Belle-Isle

 dans News France

Quelles sont ces femmes attirées par les danses indiennes ? Passionnées par la culture de ce pays, elles ont rejoint Rosalie Haliche, professeur à la MLC Belle-Isle. Révati, de son nom d’artiste, propose depuis septembre dernier, des cycles de découverte en six séances.

« Mes interventions, précise-t-elle, consistent en une initiation à l’odissi. Cette danse sacrée vient de l’état d’Orissa situé à l’est de l’Inde. Vieille de plus de 2.000 ans, elle tire son origine du culte de Krishna. » A la fois classique et contemporain, ce style très féminin continue à faire des émules en Orient et gagne peu à peu les pays occidentaux. Les mouvements de la tête, du buste et du torse, développent souplesse, tonicité et endurance. Exécutés en rythme de façon très codifiée, ils demandent une grande précision et font passer ainsi les émotions et les expressions. En Inde, comme maintenant en Europe, on s’attache à conserver cette riche tradition en y ajoutant de nouvelles chorégraphies. « La danse Bollywood, plus simple, s’adresse à tous ceux qui désirent s’amuser, souligne Révati. C’est gracieux, expressif mais surtout joyeux. » Après quinze ans d’étude en Inde, aux États-Unis et en Australie, l’intervenante continue à se perfectionner. « L’Inde, le pays qui me ressource », dit-elle en riant. C’est là, qu’une fois par an, elle retourne dans son école de danse et poursuit sa formation.

MLC Belle-Isle, atelier le mardi, de 18 h à 19 h 30.

http://www.lanouvellerepublique.fr/Toute-zone/Loisirs/24H/n/Contenus/Articles/2014/02/11/L-Inde-envoute-la-MLC-Belle-Isle-1791505

Écrire un commentaire