Les Partis politiques indiens

 dans Non classé

 

Inde_GouvÉtats.svg

lecture de la carte en couleurs

Alliance progressiste unie

  •      Congrès majoritaire (7)(vert sombre)
  •      Congrès en coalition (3)(vert foncé)
  •      Jammu & Kashmir National Conference (1)(vert)
  •      Jharkhand Mukti Morcha (1)(vert clair)

Alliance démocratique nationale

  •      BJP (5)(orange)
  •      Shiromani Akali Dal (1)(marron)
  •      Nagaland People’s Front (1)(coquille d’oeuf)

Autres

  •      SP (1)(violet)
  •      CPI(M) (1)(rouge)
  •      Trinamool (1)(bleu)
  •      AIADMK (1)(gris sombre)
  •      Janata Dal (U) (1)(vert très clair)
  •      Autre parti local (3)(gris clair)
  •      President’s rule (2)gris soutenu)

 

Du fait du nombre important de partis politiques, il est rare qu’un seul d’entre eux dispose de la majorité absolue à la Lok Sabha ou dans les Assemblées législatives des États ou territoires. Dès lors, les partis se regroupent en coalitions alliant généralement un grand parti national avec d’autres partis régionaux plus petits. Ces coalitions varient d’élections en élections et d’État en État et il est courant qu’un parti change d’alliance électorale alors que le processus électoral a commencé ou même après la fin des votes.

Actuellement, les principales coalitions sont les suivantes:

mur kerala

Un mur dans le Kerala

 

Partis nationaux

congres

Fondé en 1885, le Congrès est le parti de Jawaharlal Nehru et du Mahatma Gandhi. Après avoir mené la lutte pour l’Indépendance du pays, le parti domine largement la vie politique indienne jusque dans les années 1970 en adoptant une orientation socialisante (industrialisation, dirigisme économique, révolution verte, rapprochement avec l’URSS, etc.). Sous le leadership d’Indira Gandhi, fille de Nehru, le Congrès s’affaiblit, victime de nombreuses scissions et de la concurrence des partis régionaux et de castes. Il perd les élections pour la première fois en 1977, après deux années de régime autoritaire décrété par Indira Gandhi. À partir des années 1980, et surtout 1990, le Congrès adopte des positions plus libérales : Manmohan Singh, ministre des Finances à partir de 1991, préside à la libéralisation de l’économie indienne. Depuis 1998, il est présidé par Sonia Gandhi. Arrivé en tête aux élections de 2004, le Congrès revient au pouvoir en formant l’Alliance progressiste unie avec Manmohan Singh comme Premier ministre

 

_affiche--representant-narendra-modil'inde a ouvert AP Rajesh Kumar Singh

Gujarat Chief Minister Narendra Modi

NARANDRA MODIL

 

fleur de lotus

Le BJP est fondé en 1980 après l’éclatement de la coalition du Janata Party. Il est l’héritier d’une tradition nationaliste née avant l’indépendance et hostile au Mahatma Gandhi. Proche du Vishwa Hindu Parishad (VHP), une organisation religieuse, et du Rashtriya Swayamsevak Sangh (RSS), organisation extrémiste nationaliste hindoue, le BJP émerge réellement à la fin des années 1980 et le début des années 1990, notamment après la destruction de la mosquée d’Ayodhya. Le BJP a dirigé l’Inde avec une coalition de partis régionaux regroupé dans l’Alliance démocratique nationale entre 1998 et 2004 avec Atal Behari Vajpayee pour Premier ministre. Depuis les élections générales de 2004, le BJP est le premier parti d’opposition à la Lok Sabha.

BSP BADAMPUR

– BSP (Parti de la société majoritaire)

Fondé en 1984, le BSP se veut le représentant des Dalits (intouchables). L’audience du parti est surtout cantonnée au nord de l’Inde, où les clivages entre castes sont les plus marqués. Depuis 2007, le BSP dispose de la majorité absolue à l’Assemblée législative de l’Uttar Pradesh, l’État indien le plus peuplé. Le BSP ne fait partie d’aucune coalition mais a soutenu le gouvernement UPA après les élections de 2009.

PC fauccille

Le CPI(M) est né d’une scission pro-chinoise du Parti communiste d’Inde en 1964. Il est surtout implanté au Bengale Occidental, au Kerala et au Tripura, États dont il dirige actuellement le gouvernement au sein de coalitions des partis de gauche. Il fait partie du Front de Gauche.

 

reveil

 

Le NCP est issu d’une scission du Congrès National Indien (INC) en 1999, par les membres qui n’acceptaient pas que Sonia Gandhi en prenne la direction. Le parti est essentiellement présent au Maharashtra. Depuis 2004, il est allié au Congrès (INC) au sein de l’UPA.

 

PC UMBRRELLA

Fondé en 1925, le CPI est le doyen des partis communistes indiens. Il participe aux gouvernements du CPI(M) et au Front de Gauche.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA 3.0. Source : Article Congrès national indien de Wikipédia en français (auteurs)

Écrire un commentaire