La fascination du Rajasthan

 dans News France

Voici 40 ans, une jeune enseignante drômoise prenait, avec son mari, la route des Indes. Peu fortuné, inexpérimenté mais aventureux, le couple découvrit le pays de Gandhi par la plaine du Gange avec la surpopulation, les bruits et les odeurs de villes malsaines. Ils se promirent de ne jamais revenir. Cependant, au bout de ce voyage initiatique se trouvait le Rajasthan, aux confins du Pakistan. Alors la magie de l’Inde opéra.

annie-sorrel

Des paysages grandioses entre ciel et sable, la beauté des sites, le chatoiement des robes et des tuniques, éclat de bijoux en prime, le port altier des femmes, l’accueil souriant… Ce fut le véritable déclic. Annie et René Sorrel décidèrent alors de revenir pour faire connaître le Rajasthan. Cela fut concrétisé par un guide paru aux éditions Oziane. Tragiquement, en 1986, à la suite d’un incendie dans un hôtel de Delhi, Annie Sorrel se retrouva seule. Elle résolut néanmoins de poursuivre l’exploration indienne.

Parures, turbans et citadelles du désert

Au rythme d’une et parfois deux visites par an, reconnue par le département du tourisme du Rajasthan et l’ambassade de l’Inde à Paris, l’infatigable voyageuse poursuit bloc-notes en main et appareil à photo en bandoulière son exploration de ce vaste état indien. Annie Sorrel vient de passer une année sur la 7e édition de son guide qui va “Des citadelles du désert à la douceur du Mewar”. L’auteur met en valeur tout ce qu’il y a d’humain dans des pages réactualisées et permet une authentique connaissance du Rajasthan traditionnel et contemporain, bonnes adresses en prime.

Depuis Saint-Paul-Trois-Châteaux, celle qui est aussi l’organisatrice ardéchoise de “Danse au fil d’avril” a comme projet une exposition automnale dans l’espace envol de la Fol 07 à Privas et promet, pour l’année prochaine, sous forme d’album, un inoubliable voyage aux couleurs du Rajasthan.

“Rajasthan” par Annie Sorrel, 544 pages – 26 €, Guides Oziane Aventure.

Par Gilbert JEAN | Publié le 01/12/2014 à 06:03

http://www.ledauphine.com/ardeche/2014/11/30/la-fascination-du-rajasthan

 

Écrire un commentaire