Avec le Rotary sur la route des Indes

 dans News France

Moissac (82) – Au lycée françois mitterrand

rotary

Un faisceau de circonstances et de bonnes volontés a abouti à ce projet un peu vertigineux : quinze lycéens vont partir pendant dix jours au lycée Vibgyor High School à Mumbai (ex-Bombay) en Inde ! Ce voyage s’inscrit dans une démarche pédagogique car les élèves sont dans une série littéraire avec l’option d’anglais approfondi et le séjour dans un contexte anglophone constitue un facilitateur important pour l’apprentissage, mais aussi parce que la découverte, au travers de la vie quotidienne, d’un monde nouveau, d’un autre mode de vie, d’un climat et d’un environnement différents est un facteur puissant d’intégration des connaissances.

On n’est plus en présence de médias pédagogiques (livres, photos ou vidéos) on est dans le monde qu’on apprend. Mais le projet ne s’arrête pas là, car ce voyage s’accompagne d’une action humanitaire. En effet, grâce au Rotary Club, du matériel scolaire va, en même temps, être livré à des élèves indiens nécessiteux. «Nous sommes heureux, déclara M. Fiche, président du Rotary local, de contribuer à ce projet qui met en application les valeurs que nous défendons et les actions qui y contribuent : faire reculer la maladie, préserver la paix, et lutter contre la faim dans le monde et illettrisme».

Michel Carrié, proviseur, souligna l’investissement important de ses collègues dans ce projet et notamment d’Isabelle Soubiran, qui a déjà conduit une opération de cette nature à Toulouse, et Florence Longarès : «Comme vous, membres du Rotary, nous nous attachons à la réussite de tous». Après ce séjour qui se déroulera dans la deuxième moitié du mois de janvier, quinze jeunes indiens viendront à leur tour séjourner à Moissac du 26 avril au 6 mai. Isabelle Soubiran tint à souligner «l’écoute attentive dont a fait preuve Valérie Clarmont, ma première interlocutrice au Rotary», et «la conscience que cette délégation allait représenter en Inde notre établissement, bien sûr, mais aussi Moissac et la France». «Veillez, lui répondit le maire, à ce que vos élèves n’acquièrent pas trop, l’accent indien lorsqu’ils parlent anglais».

http://www.ladepeche.fr/article/2014/12/21/2015788-avec-le-rotary-sur-la-route-des-indes.html#form_send_to_friend

Écrire un commentaire