Le Premier ministre Narendra Modi s’adresse à la diaspora indienne

 dans News Inde

La fièvre Modi a embrasé le Pravasi Bharatiya Divas hier lors de l’inauguration de sa 13ème édition à Mahatma Mandir, dans l’État du Gujarat. Après une visite de l’exposition « Dandi Kutir » au sein du Temple Mahatma, à Gandhinagar, le Premier ministre ainsi que plus de 4000 officiels invités à l’occasion ont pu visionner un court-métrage retraçant le voyage du Mahatma Gandhi, de son retour de l’Afrique du Sud en 1915 jusqu’à aujourd’hui avec la richesse de son héritage disséminé à travers le pays.

pbd11

Narendra Modi a tenté de renforcer les liens entre la diaspora indienne dispersée dans le monde entier et leur terre mère. « Un résident du Gujarat accueille des non-résidents indiens aujourd’hui », a-t-il déclaré en guise d’ouverture, avant de poursuivre : « Des personnes de nationalité indienne sont présents dans plus de 200 pays. Ils ont emmené l’Inde avec eux là-bas. Les indiens avaient l’habitude de quitter notre pays en quête d’aspirations et d’opportunités. Ces opportunités sont là en Inde aujourd’hui. Les temps ont changé très rapidement. Le monde tourne son regard vers l’Inde avec un espoir et un optimisme immenses. De nombreuses opportunités vous attendent en Inde. »

« Plus le monde entier en saura sur le Mahatma Gandhi, mieux il s’en portera. Ses enseignements ont la force de guider tout un chacun. La communauté indienne est admirée partout dans le monde. Ce n’est pas grâce à l’argent qu’ils possèdent mais aux valeurs qu’ils affirment. J’ai rencontré plus de 50 leaders du monde entier durant ce court laps de temps où j’ai pu exercer mes nouvelles responsabilités. Tous les leaders mondiaux que j’ai pu rencontrer ont exprimé leur désir de travailler avec l’Inde. Ce genre d’opportunités ne se présentent pas facilement dans la vie d’une nation », a-t-il rappelé lors son discours.

Le Premier ministre s’est directement adressé à l’audience, exprimant sa proximité à l’égard de cette communauté. « Je sais qu’il vous est arrivé de ne pas vraiment vouloir participer au  Pravasi Bharatiya Divas, mais moi je n’ai manqué aucune édition », a-t-il déclaré, avant de rappeler : « Lors du tremblement de terre dans le Gujarat, il n’y a probablement pas eu une seule personne d’origine indienne à travers le monde qui n’ait versé une larme. Lorsque l’Inde traverse des périodes difficiles, les Indiens d’origines partagent cette douleur de manière exacerbée. Il se dégage une force différente lorsque nous rencontrons des personnes de notre communauté et partageons nos joies et nos peines. C’est une source d’énergie énorme. »

Concernant les relations avec les autres nations, Modi a déclaré que « tout ne peut pas se mesurer en livres et en dollars. Notre relation avec les Indiens d’origine va au-delà de cela. »
Le Premier ministre a également abordé un de ses sujets de prédilection, demandant aux Indiens de « participer à la renaissance de Maa Ganga. » Il a finalement proposé un concours ouvert à tous les Indiens installés à l’étranger, sous forme d’un questionnaire intitulé « Bharat Ko Janano » (Know India).

La chef de l’État du Gujarat Anandiben Patel s’est quant à elle déclarée « ravie d’inviter la diaspora pour le PBD organisé pour la première fois au Gujarat. L’année 2015 a débuté sur une bonne note avec cet événement. Mahatma Mandir est l’exemple de la vision de l’ancien chef de l’Etat et Premier ministre Modi. Une autre contribution d’envergure est l’inauguration du musée aujourd’hui, lequel va contribuer au développement de l’Etat. Le Premier ministre Modi s’investit pour l’application de la vision du Mahatma Gandhi à travers les programmes comme « Make in India, Digital India, Clean, etc. »

Présente en tant qu’invité d’honneur, Maite Nkoana-Mashabane, ministre des relations internationales et de la coopération en Afrique du Sud a également souligné la proximité des relations entre l’Inde et son pays. « L’Afrique du Sud héberge la plus grande communauté indienne. La plupart d’entre eux sont présents ici pour célébrer le centenaire du retour de Gandhi en Inde. Mahatma Gandhi et Nelson Mandela ont combattu ensemble pour vaincre la pauvreté, le sous-développement, le chômage, et nous avons besoin de travailler sur ces sujets. Nous avons besoin d’investir dans les énergies renouvelables, dans l’éducation et le développement des talents, dans les technologies et la communication. Nous avons besoin de développer un plan de développement à l’échelle nationale pour des bénéficies mutuels. L’Afrique est un continent en pleine croissance et l’Inde fera partie de cette expansion. »

Lors de cette session inaugurale, Modi a rendu public une monnaie à l’effigie de Jamsetji Tata, connu comme étant le père de l’industrie indienne monderne, marquant ainsi son 175ème anniversaire. Aux côtés d’autre officiels, il a également présentê des timbres de 5 et 25 roupies et des pièces de 10 et 100 roupies.

 

Écrire un commentaire