Les chrétiens indiens, des agressions à une Semaine Sainte enthousiaste

 dans News Inde

Veillée de prière à New Delhi, mi-mars, en solidarité avec la religieuse violée – REUTERS

semaine sainte

(RV) Entretien – Les chrétiens de l’Inde cheminent vers Pâques dans un climat particulier après les tensions de ces dernières semaines, marquées par de très nombreuses agressions contre leur communauté. Des églises ont été attaquées, notamment à Bombay et à Jabalpur, et une religieuse a été violée dans un couvent de Ranagath, dans le nord-est du pays.

Ces évènements ont provoqué une forte indignation de la part des religieuses et de l’épiscopat indien, mais aussi bien au-delà, dans toute la société civile, avec des manifestations dépassant les différences confessionnelles et rassemblant jusqu’à 100’000 personnes.

Cette mobilisation a finalement eu des répercussions très positives. Depuis quelques jours, les autorités se mobilisent pour assurer la sécurité des chrétiens, des réunions entre les responsables de la police et les évêques ont même été organisées pour améliorer le dialogue entre les autorités civiles et religieuses.

Initiative étonnante, la police de la capitale, New Delhi, a même ouvert une page Facebook pour que les chrétiens puissent facilement signaler d’éventuelles agressions. Du sommet de l’État fédéral jusqu’aux gouvernement locaux, le fil a été renoué avec les chrétiens.

Une crise finalement salutaire ? L’archevêque de Vasai, Mgr Felix Machado, est aussi le président de la commission de l’épiscopat indien pour l’œcuménisme et le dialogue interreligieux. Il trouve encourageant ce changement d’attitude des autorités et remarque que les chrétiens abordent la Semaine Sainte avec enthousiasme et confiance, soutenus aussi par les croyants des autres religions qui ont multiplié les gestes de solidarité.

http://fr.radiovaticana.va/news/2015/04/01/les_chr%C3%A9tiens_indiens,_des_agressions_%C3%A0_une_semaine_sainte_enthousiaste/1133825

Écrire un commentaire