La musique traditionnelle indienne va faire voyager le public burgien

 dans News France

pandit

Bourg-en-Bresse. Un concert de chant traditionnel indien va résonner à la chapelle des Jésuites. Un rendez-vous musical marqué par la présence du grand maître de musique, Pandit Shyam Sundar Goswami.

Il y a deux ans, Pandit Shyam Sundar Goswami et son ensemble instrumental ont donné un concert à la chapelle des Vennes. Marie-Hélène Dubois et son mari ont décidé de le réinviter.

Comment avez-vous rencontré le Pandit et pourquoi un nouveau concert ?

Mon mari a une amie, Françoise Bandana-Jalais, qui vit à Calcutta depuis plus de quarante ans. Passionnée de musique sacrée indienne, depuis plusieurs années, elle travaille avec le grand maître de musique, Pandit Shyam Sundar Goswami, qu’elle accompagne à la tambura, un instrument traditionnel à cordes. En juin 2013, au cours d’une tournée en France, le Pandit et trois musiciens ont fait étape à Bourg. Un très beau concert donné à la chapelle des Vennes, devant un public très ému par la beauté et le mystère d’une musique dépaysante pour nous Occidentaux.

Comment pouvez-vous qualifier cette musique ?

Le chant traditionnel du nord de l’Inde, tel que l’interprète Pandit Shyam Sundar Goswami, nécessite un prodigieux travail de souffle. Yeux fermés, l’inspiration vient de l’intérieur, puis se nourrit de l’extérieur. On sent une communion intense avec le public. Le Raga, qui a émergé il y a plus d’un millénaire, est un des modes mélodiques de la musique classique indienne. Chaque note porte en elle la résonance de l’univers, des sentiments et des humeurs. Pandit Shyam Sundar Goswami est considéré comme l’une des plus belles voix de la nouvelle génération de chanteurs classiques de l’Inde. Il va s’arrêter le 19 juin à la chapelle des Jésuites, une étape dans une tournée qui va de Lyon à Paris, en passant par Genève.

Qu’attendez-vous du concert ?

Nous espérons que le public bressan sera encore emmené très loin ! Une façon de voyager sans quitter Bourg et de soutenir le travail d’artistes talentueux venus de Calcutta.

L’entrée sera libre, mais nous espérons bien que le public sera généreux.

 

Écrire un commentaire