avec le film «Baahubali», le cinéma régional éclipse Bollywood

 dans News Inde

Baahubali, le film le plus cher de l’histoire du cinéma indien, est déjà un succès massif dans tout le pays. Cette saga épique est l’œuvre de la prolifique industrie régionale du cinéma de la région d’Andhra Pradesh. Moins connue que Bollywood à l’international, le cinéma régional indien produit néanmoins régulièrement des grands blockbusters, aux budgets tout aussi colossaux.

bahubali_0

Avec notre correspondant à New Delhi, Antoine Guinard

L’accueil a été à la hauteur du budget pour Baahubali, l’histoire assez classique d’un prince médiéval usurpé qui revient venger son royaume. Comparé à 300 ou encore à Avatar, ce film, qui a coûté près de 40 millions d’euros à réaliser, aurait déjà récupéré près de 23 millions d’euros au box-office depuis sa sortie la semaine dernière.

Baahubali n’est pas un Bollywood, mais une production Tollywood, qui désigne l’industrie du cinéma en langue telegu, propre à la région d’Andhra Pradesh dans le sud de l’Inde. Tourné en telegu, le film a été doublé en plusieurs autres langues indiennes dont le hindi, la plus parlée en Inde. Il est sorti dans 1 500 salles à travers le pays, une performance que même les plus gros films Bollywood peinent à réaliser.

Tollywood, et sa voisine Kollywood au Tamil Nadu, sont des puissantes industries régionales en Inde qui éclipsent régulièrement Bollywood, basée à Bombay, en terme d’audience et de budget. Avant Baahubali, dont on attend désormais la deuxième partie, c’est d’ailleurs une production tamoule qui détenait le record du film le plus cher de l’histoire du cinéma indien.

http://www.rfi.fr/culture/20150715-inde-film-baahubali-cinema-regional-eclipse-bollywood/

Écrire un commentaire