Saint-Anne d’Auray : L’Inde pour la première fois au Festival des galettes du monde

 dans News France

Zindagi a soif de découverte et attend avec impatience le Festival des galettes du monde, auquel elle prend part pour la première fois. Installée en France et en Inde, elle aura à coeur de faire découvrir ses objectifs

Zindagi va prendre part pour la première fois au festival des Galettes du monde les 22 et 23 août. C’est une association humanitaire franco-indienne, basée à Fougères (35). Elle a pour but d’aider les populations les plus fragiles d’Inde. « Nous sommes présents en France et aussi en Inde », explique Emiline Jamont, la présidente. Établis dans la ville de Varanasi, dans l’Etat de l’Uttar Pradesh, le plus peuplé et l’un des plus pauvres de l’Inde, « cette ville sacrée de Shiva, où les Indiens viennent y mourir pour rompre le cycle des réincarnations, est profondément ancrée dans des traditions millénaires ».L’association s’articule autour de plusieurs projets. « L’éducation des enfants est notre priorité. Pour que l’école soit financièrement viable, nous avons ouvert à Varanasi une boutique équitable de bijoux qui, au même titre que l’école, n’emploie que du personnel féminin, car nous privilégions l’émancipation des femmes par le travail. La création d’une coopérative de femmes va également dans ce sens. Elle a permis et va permettre à la boutique d’accroître son activité et donc son chiffre d’affaires, et à terme, de scolariser plus d’enfants. »

Un défi

Pendant ce Festival des galettes du monde, l’association espère rencontrer d’autres associations avec lesquelles elle pourra échanger son expérience de terrain et donc, peut-être, s’inspirer d’autres schémas de fonctionnement. « Nous espérons rencontrer des gens curieux et ouverts, ayant envie de découvrir l’Inde de l’intérieur. Nous aimons l’idée de faire découvrir un pays, une culture, des traditions à travers la nourriture, d’autant que l’Inde est un pays très hospitalier. Nous imaginons ce week-end convivial, chaleureux, animé. Cuisiner non plus pour sa famille et ses amis, mais pour un vaste public sera un véritable défi. »

Trois galettes

En Inde, il y a trois types de galettes qui tirent leur spécificité du mode de cuisson: le chapatti cuit sans matière grasse sur une poêle plate sans rebords; le paratta est cuit sur cette même poêle mais avec du ghee (beurre) ou de l’huile; et enfin le naan est cuit sur la paroi intérieure d’un four rond traditionnel. « Ces trois galettes sont réalisées uniquement à base de farine blanche, atta, et d’eau, panee. » Paratta et naan peuvent être fourrés de fromage, de légumes, mais aussi de produits sucrés.

Le programme

Festival des galettes du monde, les samedi22 et dimanche 23 août. Le samedi à partir de 16 h 30 et jusqu’au dimanche 19 h 30, découverte des saveurs et musique du monde. Le samedi, concert avec les musiciens Berbères, de Bolivie et du Cameroun. A 19 h 30, concert avec Sinsémilia, Tchik it Top et Beat Bouet Trio, 5€. Le dimanche, dès 11h30, spectacles non stop des 26 pays présents. Tarif: 3 €. Dégustation et repas sur les deux jours.

Contact : galettesdumonde.free.fr

Écrire un commentaire