5 millions d’Hindous attendus à un grand pèlerinage

 dans News Inde

Ils sont plus de 5 millions de croyants hindous à affluer dans la ville de Ujjain, dans l’État central du Madhya Pradesh, pour prendre un bain rituel. L’événement, baptisé Kumbha Mela – la « fête des cruches » en hindi – est organisé tous les douze ans dans quatre villes, successivement. L’Inde se rappelle la Kumbha Mela de l’année passée, à Nashik, au cours de laquelle 27 personnes ont trouvé la mort.

voir la video la kumbha mela

L’eau et les fleuves occupent une place particulière dans les traditions. La civilisation hindoue trouverait ses origines dans la vallée de l’Indus, de 5 000 à 1 900 av. J.-C. Mais la légende de la Kumbha Mela est encore plus ancienne. Dans des temps qu’on ne peut dater, les dieux et démons hindous se sont alliés pour créer l’amrita, un nectar qui offre l’immortalité à celui qui le boit. La cruche, qui contient le précieux liquide, fut volée par les démons, entraînant une bataille sans relâche dans les cieux indiens. De ces affrontements, quelques gouttes de nectar tomberont dans quatre fleuves, aujourd’hui sacrés, comme celui situé à Ujjain.

Trempés et purifiés

Plusieurs événements traditionnels sont organisés dans la ville. Le plus important est l’immersion dans le fleuve sacré. En y plongeant à trois reprises, les Hindous espèrent être lavés de tout péché, et ce jusqu’à 88 générations avant la leur. La fête des cruches est aussi un événement politique, où la plupart des décideurs et personnalités indiennes viennent se rafraîchir.

Toutes dates rassemblées, ce pèlerinage est le plus grand du monde. Pour l’occasion, un véritable service de sécurité est déployé sur plusieurs kilomètres. « C’est tout une disposition logistique qui a été réfléchie, incluant le déplacement de forces de police d’autres districts vers celui de l’Ujjain« , a déclaré Shivraj Singh Chouhan, ministre en chef de l’État du Madhya Pradesh, au journal indien Post. « Au plus fort de l’affluence, 25 000 officiers surveilleront la procession« , a rajouté Madhu Kumar, inspecteur général de la police d’Ujjain.

Une célébration risquée

Une telle sécurité est nécessaire : très régulièrement pendant la Kumbha Mela, des croyants décèdent suite à des mouvements de foule incontrôlables. En 2015, les festivités ont duré 65 jours et 27 individus ont trouvé la mort à la suite d’une grande bousculade. Le Premier ministre indien, Narendra Modi, avait présenté ses condoléances aux familles via son compte Twitter. L’année la plus mortelle fut 2003, où 39 Hindous n’ont pas survécu à un « sadhu« , un jet de pièces de monnaie vers la foule coincée derrière des barrières, en attendant de pouvoir se baigner.

Nicolas Lowyck

http://www.rtbf.be/info/monde/asie/detail_inde-5-millions-d-hindous-attendus-a-un-grand-pelerinage?id=9276971

Écrire un commentaire