En Inde, une superstar du cinéma déchaîne les passions

 dans News Inde
epalivetwo262349
L’acteur Rajinikanth déclenche des passions en Inde © GettyImages

Les recettes de Kabali, dans lequel il joue un parrain de la mafia sur le retour, en témoignent.  Le film a été diffusé dans 12.000 salles rien qu’en Inde et a généré près de 90 millions d’euros au box-office en deux semaines. Mais au-delà des chiffres, l’hystérie qui accompagne la sortie de ses films est inégalable : au Tamil Nadu, des dizaines de milliers de personnes campent devant les cinémas le jour de la sortie. Pour Kabali, plusieurs entreprises ont accordé un jour férié à leurs employés pour leur permettre d’aller voir le film le 22 juillet. La compagnie Air Asia, flairant le bon coup marketing, a même affrété un avion, avec un portrait de Rajinikanth peint sur la carlingue pour l’occasion, afin d’envoyer des dizaines de fans de la ville de Bangalore à Chennai, la capitale régionale du Tamil Nadu pour assister à la première. Un tel engouement, qui se répète à chaque nouveau film de la star, reste un phénomène à part même en Inde.

Comment se distingue-t-il des autres acteurs indiens et quelle est la raison de sa popularité ?

Contrairement aux grandes stars de Bollywood, Rajinikanth ne danse jamais dans ses films. Il n’apparait également jamais dans des publicités à la télé. Sa popularité reste à vrai dire difficile à expliquer. Mais il est parti de rien. Il travaillait en tant que contrôleur de bus avant de percer dans le cinéma à la fin des années 70. C’est cette trajectoire et sa réputation d’être resté encore aujourd’hui une personne humble, un homme du peuple en quelque sorte, qui jouent pour beaucoup. Il a commencé à jouer dans des films d’actions, une spécialité de Kollywood, dans lesquels il incarne la plupart du temps une sorte de Chuck Norris ou de Bruce Lee déjanté, version tamoule, neutralisant une quinzaine de « méchants » avec un seul coup de poing. Il est ainsi devenu culte, même au-delà des frontières indiennes. Au Japon notamment, qui l’a découvert dans les années 90, il reste la plus grande star indienne à ce jour dans le pays. On compte aujourd’hui plus de 55.000 fan-clubs de Rajinikanth à travers le monde.

Tous ses films ont-ils autant de succès ?

A l’exception de quelques flops, Rajinikanth semble être une des valeurs les plus sûres du cinéma indien. Il s’assure que tous ses films soient destinés à un large public et bénéficie d’un marketing d’enfer. Pour Kabali, de nombreux partenariats ont été forgés avec plusieurs grandes enseignes afin de maximiser les bénéfices, avant même la sortie du film. A titre d’exemple, Kabali a récupéré deux fois son coût de fabrication sur le merchandising et la vente des droits. Ses films sont des succès commerciaux quasi-assurés, et ce malgré les gros cachets qu’il touche, près de 40% du coût du film. Mais difficile de dire non à Rajinikanth, qui assure un retour sur investissement et, malgré son âge avancé et sa calvitie, reste éternel dans le cœur de ses fans.

http://www.franceinfo.fr/emission/en-direct-du-monde/2016-ete/en-inde-une-superstar-du-cinema-dechaine-les-passions-05-08-2016-09-10

Écrire un commentaire