Kevin Beukeboom, revenu d’Inde à vélo

 dans News France

 

201608161073-full

Kevin Beukeboom, 19 ans, réside au lieu-dit Sales Hauts à Lavercantière. Il vient de passer un an en Inde et ce à bicyclette. Entretien.

Pourquoi ce voyage en Inde ?

Forgeron de métier, je fais partie des Compagnons du Devoir, association des hommes du métier du bâtiment. Le but était d’effectuer mon métier sur place. J’ai créé un atelier en Inde à Auroville pour donner des cours à des enfants et des adultes.

Parlez-nous de votre voyage ?

Tout d’abord j’ai mis trois mois pour fabriquer mon vélo. J’ai effectué l’aller de mon voyage en avion et mon retour à bicyclette soit 14,000 km. J’effectuais 100 à 200 km par jour, soit quatre mois de voyage. J’avais emporté le strict minimum : une toile de tente, un appareil photos, quelques vêtements sans oublier quelques livres pour philosopher. Mon voyage m’a permis de découvrir Pondichéry, Goa, Bombay, Auroville, etc.

Votre voyage, n’était-ce pas aussi une démarche intellectuelle ?

Evidemment, l’Inde représente pour moi la philosophie de la vie, la simplicité, la patience, la générosité. Mon voyage a été génial, extraordinaire, c’était à moi de m’adapter à la population, ce que j’ai fait sans effort. Je suis revenu (début août NDLR) à Lavercantière avec une multitude de souvenirs qui embelliront ma vie. L’accueil, l’amabilité des gens resteront pour moi l’essentiel de ma philosophie de vie.

De nombreuses anecdotes ont dû émailler votre voyage ?

En Iran, où je me suis retrouvé sans argent avec 100 roupies (1 €), la carte bleue ne passant pas. C’est un manager suisse rencontré sur la route qui m’a dépanné de 100 dollars. J’ai subi un choc culturel passant de l’Iran à l’Arménie, d’un état islamique à un état anciennement soviétique. J’ai dû monter des cols de montagne de 3,600 m d’altitude. La traversée des différents pays et de différentes cultures me restera longtemps en mémoire. Les pays traversés : Iran, Arménie, Géorgie, Turquie, Bulgarie, Roumanie, Ukraine, Slovaquie, Pologne, Allemagne, Hollande, Belgique…

Votre prochaine destination ?

Le 27 août, j’effectue un stage d’un an à Bordeaux chez un forgeron-ferronnier.

Écrire un commentaire