Le plus haut bâtiment religieux du monde est en chantier en Inde

 dans News Inde


Ce temple hindou en construction dans l’Uttar Pradesh sera plus vaste que Saint-Pierre de Rome et plus haut que la mosquée Hassan II. Sa tour de 213 mètres sera entourée de logements et même d’un parc d’attractions.

C’est le chantier de tous les superlatifs. Dans l’Uttar Pradesh, cet état du nord de l’Inde, frontalier du Népal, la construction du plus haut édifice religieux du monde a démarré. Officiellement la flèche de ce curieux bâtiment devrait culminer à 213 mètres, un peu plus haut que le minaret de la mosquée Hassan II crédité de 200 à 210 mètres. En Europe, c’est la cathédrale allemande d’Ulm (officiellement, ce n’est qu’une église) qui détient ce record avec une flèche qui domine la ville du haut de ses 161,5m.

» À lire aussi: Un parc d’attractions biblique bâtit une arche de Noé géante

Pour l’instant, les travaux se concentrent sur les fondations, profondes de 55 mètres et qui vont contenir 511 pieux. Baptisé Vrindavan Chandrodaya Mandir, ce temple hindou a été commandité par l’Association internationale pour la conscience de Krishna (dont les membres sont souvent surnommés Hare Krishna), une branche de l’hindouisme classé comme une secte en France. Le temple est installé à proximité de la ville de Vrindavan où Krishna aurait grandi selon les écritures et il sera entouré par 12 hectares de forêt qui doivent évoquer les 12 forêts de Braj, la région où vivait Krishna.

Risques de tremblement de terre

Dans une région à risque pour les tremblements de terre, les concepteurs du projet avancent que les 70 niveaux du bâtiment pourront faire face aux séismes. Plus surprenant, le chantier abrite un vaste programme immobilier coordonné par le cabinet d’architectes indiens InGenious Studio et le cabinet américain de consultants en ingénierie Thornton Tomasetti. Outre les espaces verts, on y trouvera des logements, une cascade artificielle, un héliport ou encore un parc d’attractions védique, avec tours de manèges dans un jeu de son et lumière évoquant le cosmos comme il est décrit dans les textes anciens. La tour construite sur un terrain d’environ 250 hectares doit officiellement être achevée en 2022. L’idée de ce «gratte-ciel pour Krishna» avait été lancée il y a plus de 40 ans avant la pose de la première pierre en mars 2014. Reste maintenant à concrétiser ce chantier.

http://immobilier.lefigaro.fr/article/le-plus-haut-batiment-religieux-du-monde-est-en-chantier-en-inde_9e4bc19e-bc75-11e6-8c31-c67b03384e25/

Écrire un commentaire