des femmes victimes d’attouchements sexuels lors du Nouvel An à Bangalore

 dans News Inde

 

 

 

La police essaie de gérer la foule lors des célébrations du Nouvel An à Bangalore, le 1er janvier 2017. STR / AFP

Pendant la nuit du Nouvel An, dans la ville de Bangalore, au sud de l’Inde, un grand nombre de jeunes femmes ont été attaquées et harcelées par des hommes non identifiés, qui ont profité de l’importante foule qui s’était amassée dans le centre de la ville pour agir impunément. La police n’a pas pu faire grand chose sur le moment. Et certains ministres régionaux ont minimisé l’incident. Face à ce manque de réactions, les victimes ont commencé à témoigner de leur calvaire dans les médias.

Il est à peine minuit dans le centre de Bangalore, les rues débordent de monde, les jeunes femmes sortent des bars environnants en robes de soirée. C’est alors qu’elles commencent à sentir des mains se balader sur leurs corps, des dizaines d’hommes les harcèlent et repartent, protégés par la foule.

Ceux qui essaient de les défendre sont également attaqués et la police, complètement dépassée, ne peut rien faire. Des dizaines de témoignages de femmes choquées ont surgi depuis deux jours, certains affirmant que la police ne veut pas enregistrer leurs plaintes sans preuves.

Le ministre régional de l’Intérieur n’a pas encouragé leur démarche ; il a affirmé que ce genre d’incidents n’avaient rien d’exceptionnel, et qu’ils étaient en partie causés par le fait que ces jeunes femmes s’habillaient à l’occidentale.

La ville de Bangalore, où les jeunes de tout le pays vont pour travailler dans les entreprises d’informatique, est devenue en quelques années l’une des villes où sont rapportés le plus de crimes contre les femmes en Inde.

Avec notre correspondant à New DelhiSébastien Farcis

http://www.rfi.fr/asie-pacifique/20170104-inde-femmes-victimes-attouchements-attaques-nouvel-an

Écrire un commentaire