Hommage à Jean Peyzieu

 dans En ce moment..., News France

Jean Peyzieu

Hommage à Jean Peyzieu

Perspectives Asiennes a la grande tristesse de vous faire part du décès de Jean Peyzieu, son Président d’Honneur, sur venu le 18 avril dernier.

Jean était l’un des membres fondateurs de Perspectives Asiennes en 1972. Dans le prolongement et dans l’esprit de la première association, les Amis de Pune, ils avaient souhaité ouvrir plus largement l’association à ce territoire immense et multiple qu’est l’Inde. A Pune, avaient été associées, dans un premier temps , Bombay, Baroda, Bhavnagar, permettant aux Français de découvrir d’autres régions de l’Inde et leurs habitants.

Tombé amoureux de l’Inde lors de ses premiers voyages à la fin des années 60, Jean y aura forgé des amitiés indéfectibles et lui aura consacré une part importante de sa vie, à côté de sa profession de journaliste et des ses autres passions l’architecture et le patrimoine.

Tout au long de sa présidence, pendant près de 20 ans, il s’est attaché, au-delà des échanges, à faire connaître la richesse de la culture indienne en France. Musique classique, cinéma, patrimoine architectural, l’association, organisera des évènements ou participera à de grandes manifestations, telles l’Année de l ’Inde en France en 1985, ou plus tard une semaine de l’Inde à Nantes. Elle s’emploiera ainsi à faire connaître la culture indienne à un plus large public, à une époque où les médias se cramponnaient encore souvent aux clichés.

Dans 2 ans Perspectives Asiennes pourra s’enorgueillir d’avoir durant un demi –siècle, tissé des liens entre des citoyens ordinaires de l’ Inde et de la France. Dans certaines familles, plusieurs générations, se seront ensemble réjouies des naissances, se seront invitées aux mariages, auront pleuré les amis perdus. Peut-on rêver plus bel héritage que nous laissent Jean et ceux déjà partis en Inde et en France ?

Jean avait choisi de se retirer dans l’Hérault, près de Sommières. « C’est la région de France qui me rappelle le plus l’Inde » avait-il dit. C’est toutefois l’Inde que Jean a choisi pour sa dernière demeure. Plus tard ses cendres la rejoindront et se mêleront à la terre tant aimée.

Paulette Gigouley, Catherine Pierrot, Jacqueline Fontaine

 

 

Showing 12 comments
  • Pezieux Lila
    Répondre

    Mme Jacqueline Pezieux son épouse , Mme Usha Iacazio et Mme Lila Pezieux ses filles et toute la famille, très touchés des marques de sympathie pour Jean à la suite de son décès, vous expriment leurs plus vifs remerciements.
    Nous avons grandi avec Perspectives Asiennes et nous vous remercions infiniment pour votre hommage.

  • Jacqueline Fontaine
    Répondre

    I n Memoriam

    Jean Peyzieu nous a quittés et laissés orphelins les quelques amis, comme lui amoureux de l’Inde, avec lesquels il avait créé Perspectives Asiennes sous le parrainnage du Dr Apté et de Guy Delery aujourd’hui eux aussi disparus.
    Pendant de nombreuses années Jean a animé et fait connaître P.A. , organisant autrefois des cycles de conférences, un festival de cinéma, un festival de musique indienne classique dont les plus anciens conservent un souvenir inoubliable.
    L’âge venant et les problèmes de santé , il s’est peu à peu écarté de P.A. mais ne l’a jamais oubliée. Nous l’avions retrouvé avec bonheur à l’occasion du quarantième anniversaire de notre association, toujours égal à lui-même bien que amoindri par la maladie.
    Je pense affectueusement tant à l’ami de cinquante années de passion pour l’Inde, qu’à son épouse Jacqueline et à ses filles Usha et Lila.

    D. Fourcade le 22 04 2020

    • Pezieux Lila
      Répondre

      Merci Denise pour ton message, Jacqueline a de très bons souvenirs avec toi aussi. On se reverra peut être aux 50 ans de l’association. Amicalement,
      Jacqueline, Usha et Lila.

  • Jacqueline Fontaine
    Répondre

    Lorsqu’ en 1979 , j ai découvert Perspectives Asiennes , Jean Peyzieu un des membres fondateurs , et son président , était sur tous les fronts , bouillonnant
    d’ idées et de propositions …expositions sur Beaubourg , création d un disque Ragamala avec Mahmoud Mirza , se démenant pour trouver de nouvelles villes d accueil …Son métier de journaliste facilitait les possibilités ..
    Très présent aux réunions, son amour de l Inde ne l’ a pas quitté au fil des années même après avoir passé le flambeau …
    Salut Jean
    Catherine GANDHI

  • Christiane Merlateau
    Répondre

    J’ai connu Jean en 1982, grâce au séjour de Bharat Mali à Paris et Asnières ….. et il s’en est suivi un long parcours avec Perspectives Asiennes , jalonné par la présence de Jean, parcours fait d’amitiés tant en Inde qu’en France…. Jean savait si bien nous transmettre son amour pour l’Inde !
    Un des grands souvenirs avec Jean fut la préparation et la Fête de l’Inde à Nantes en 1987 …
    J’ai revu Jean en 2012 lors des 40 ans de l’Association.
    Merci Jean pour tout cela !!
    Fidèle amitié à Perspectives Asiennes .

  • jocelyne Durand
    Répondre

    La première fois où j’ai entendu le nom « Perspectives Asiennes », c’était en 1973 : Claudine Leroutier, responsable de la région Centre-Loire( comme indiqué dans le bulletin de liaison n°1 Avril 1973) demande à mes parents d’être famille d’accueil au Mans pour une des « premières plongées » indiennes en France.
    Les buts, les objectifs de Perspectives Asiennes m’ont aussitôt parlé et débutant ma vie professionnelle, je me suis inscrite à la « plongée » d’Août 1975 à Poona. Nous étions 23 plongeurs, curieux mais surtout prêts à nous immerger pour vivre et comprendre l’Inde de l’intérieur; Jean étant le  » group leader » selon l’expression bien connue de nos amis indiens.
    Très vite, des liens d’amitié se sont créés et j’intégrai le Conseil d’Administration, Jean étant président.
    Sous l’impulsion de Jean, amoureux de l’Inde, l’association Perspectives Asiennes développa un nombre important de manifestations , projets, voyages…
    La dernière fois où j’ai vu Jean c’était en 2013 lors d’un week-end rassemblant les « Pionniers de Perspectives Asiennes ». Déjà, malgré sa maladie, Jean était venu de Montpellier, heureux de « ses retrouvailles » avec ceux qui , de près ou de loin,ont été associés au rayonnement de Perspectives Asiennes.
    Personnellement, je reste très attachée aux objectifs de Perspectives Asiennes.
    Amis en Inde, Amis en France, les liens créés sont durables.
    Merci Jean
    Jocelyne Durand

  • Jacqueline Fontaine
    Répondre

    Article publié dans Le Midi Libre

    Jean Pézieux s’en est allé
    Jean Pézieux, plus connu professionnellement sous le nom de Jean Peyzieu, nuance à laquelle il tenait beaucoup, nous a quittés le 18 avril 2020. Il était âgé de 80 ans. Plutôt discret dans le village, Jean entretenait cependant des liens étroits avec la communication, et ce, après avoir mené une longue carrière dans l’audio-visuel (promo 1966 – source CFJ), notamment à Antenne 2, puis à France 2. Spécialisé dans tout ce qui touche à l’architecture et à l’urbanisme, ses nombreux reportages resteront dans les annales de la Télévision, tant étaient grands son professionnalisme et son talent de journaliste. D’aucuns se souviendront de sa voix claire et envoûtante, laquelle donnait un relief particulier aux images qu’il commentait. Installé depuis une trentaine d’année à St-Hilaire-de-Beauvoir, il y menait une retraite très active tant sur le plan intellectuel que culturel, entre autres comme administrateur au sein de l’association « Maisons Paysannes de France », dont il était le secrétaire et l’un des délégués pour l’Hérault. Auparavant il avait œuvré dans diverses structures associatives : « Perspectives Asiennes », pour n’en citer qu’une, dont il fut l’un des créateurs, en 1972, et le 1er président. Passionné par les vieilles pierres, il avait suivi de près tout récemment la rénovation d’une capitelle sise dans la commune, une réalisation qui lui tenait à cœur. Ses obsèques ont eu lieu le 23 avril à Montpellier, dans l’intimité familiale. Ses cendres seront dispersées ultérieurement en Inde. Nous adressons nos plus vives condoléances à sa famille.
    À voir, à écouter… Au choix : nombre de ses reportages : https://www.ina.fr/recherche/search?search=peyzieu

    Jacquy Gil Saint-Hilaire-de-Beauvoir, le 22/04/2020

  • Jacqueline Fontaine
    Répondre

    Les membres de Perspectives Asiennes et les amis de Jean qui le souhaitent sont invités à partager leur témoignage sur le site. Ils peuvent aussi transmettre des photos à
    jam.fontaine60@ orange.fr

  • Fabien Gervot
    Répondre

    J’ai eu l’honneur et le grand plaisir de travailler avec Monsieur Jean Pézieux durant l’organisation du festival de l’Inde à Nantes en 1987 avec l’association « Perspectives Asiennes ». C’était un Homme très généreux, humaniste et d’une grande bienveillance… Nous nous sommes « croisés » à Paris plusieurs fois. C’est avec une grande tristesse que je viens d’apprendre son décès. Je transmets mes sincères condoléances à sa famille et ses amis. Adieu Jean.

  • Jacqueline Fontaine
    Répondre

    Message d’ Alain Chemin responsable accueil au Mans

    J’ai eu le plaisir de rencontrer Jean il y a a quelques années à l’occasion d’un colloque sur le patrimoine rural.
    Nous avions beaucoup évoqué les débuts de P.A. Il était marqué par sa maladie mais avait toujours autant de dynamisme et de projets.

    Alain Chemin

  • Jacqueline Fontaine
    Répondre

    Message de Surenda Joshi responsable de l’accueil à Vadodara:

    We are in deep sorrow to know this. We pray for his soul to rest in eternal peace. He was a great friend of ours.
    He put all his efforts and gave lot of time to our cultural exchange program which is so unique!!!
    Jean was a great lover of India. So much so that he christened his daughters with Indian names – Usha and Leela.
    He learned Sanskrit language to understand the culture of India firsthand.
    Tall, handsome, soft spoken and knowledgeable, Jean was an accomplished journalist. He interviewed Prime Minister Indira Gandhi for French Antena 2.
    He must have visited India not less than 25 times and made friends with many outstanding Indian personalities like Dr. Kurien, the father of dairy development in India, Balkrishna Doshi, an architect who received several international and national awards including France’s highest honour of arts the “Officer of the order of Arts and Letters” and many more.
    He visited Vadodara four times and Varsha and I had the privilege to host him every time.
    When in India, he preferred to live like an Indian including eating with hand and fingers. When in Mumbai, he would always be at Babu Karani’s.
    Taking a key from the initiative taken by Dr. Apte and Guy Dullery, he played very prominent role in founding and shaping P.A. He very successfully raised a team of dedicated members in France who worked for P.A. under his leadership for a very long period of time. As you know, the theme of the cultural exchange program between India and France is Friendship and Brotherhood between the two countries. This unique exchange program running non-stop for last 50 years (approx.) is highly successful. It has built several bridges of friendship between the two nations. A French Consulate Officer in Indian told me, “You are doing our work – building bridges between the two nations”. Much of the credit goes to dear Jean. We shall always cherish the memories of the time spent with him and his contribution.
    May his soul rest in eternal peace !!!

    Surendra Joshi

  • Jacqueline Fontaine
    Répondre

    Message de condoléances de Virendra Rathod responsable de l’accueil à Ahmedabad:

    First I met Jean Pézieu when he came to Bhavnagar with the french group in 1976, and we became friends.
    He was a Great Personality, had Excellent Leadership andCapability, Visionary, Extremely Hard Working and a true lover of Indian culture.
    Under his leadership PA has grown very fast and active in many cities in France. This was the foundation of exchange programmes between France and India.
    I convey my deepest condoleances to his family. May his soul rest in Peace;

Écrire un commentaire