Voyage à Nashik 10-25 Février 2018

 dans En ce moment..., Voyages : Récits et Prochains Voyages

Nous étions un groupe de 17 personnes. Le plus jeune des voyageurs avait un peu moins de 12 ans. Nous sommes revenus ravis de notre voyage. Nous avons été impressionnés par la générosité de l’accueil des membres de l’Indo Global Friendship Association.
Le programme proposé était très varié. Pour toutes les visites, nous étions accompagnés par au moins trois membres de l’association qui ont toujours fait le maximum pour que tout se passe bien.


Nashik est une importante ville de pèlerinage pour les Hindous. Dès le premier jour, nous avons marché dans la vieille ville, autour de la rivière sacrée Godavari, nous avons assisté à des bains rituels et visité le Kala Ram Temple où l’on voit les statues en basalte de Lord Ram, Sita et Lakshman qui, d’après la  mythologie hindoue, ont vécu là pendant l’exil de Ram. Nous avons aussi visité le Trimbakeshwar Jyotirlinga Shiva Temple, situé à 28 km de Nashik, près de la source de la Godavari, la plus longue rivière de l’Inde. Le site est le lieu de très grands pèlerinages annuels et, une fois tous les 12 ans, de la Kumbh Mela.

Nashik bain rituel

 

Nous sommes allés voir les grottes de Ellora, situées à 175 km de Nashik et à 30 km de Aurangabad. Le site de 34 temples bouddhistes, hindous et jains, creusés entre le 6 ième et le 13 ième siècle, est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco.

Nous avons visité beaucoup d’autres temples hindous, jaïns et bouddhistes, et même
un temple Sikh.


Un petit aperçu de l’histoire du Maharashtra avec la visite de Sarkar Wada, un ancien palais en teck, en cours de rénovation et celle de la maison natale de Shri. Savarkar dans un village, à 15 km de Nashik. Il a combattu pour l’indépendance de l’Inde et, plus tard, pour l’abandon du système des castes.

Artisanat avec la présentation de la collection des saris Sarvaangi en soie, dont le design Paithani a obtenu de nombreuses récompenses. Ils sont tissés dans la région sur des métiers manuels.

Une démonstration, par des adultes et de jeunes élèves de danse Kathak, une des formes principales de danse classique, une forme originaire du nord de l’Inde.

Rencontre avec un sculpteur qui nous a expliqué les étapes de fabrication et présenté quelques unes de ses réalisations, entre autres : deux figures de la lutte pour l’indépendance, Gandhi et Vinayak Damodar Samarkar.


Nileema, médecin ayurvédique et hôtesse d’un médecin du groupe, a fait pour nous
une démonstration de thérapie ayurvédique.

Nous avons pu découvrir deux belles initiatives pour la promotion d’une éducation de qualité pour tous : l’établissement Guru Gobind Singh, à Nashik, fondé en 1978 par un groupe d’habitants originaires du Penjab, qui scolarise des étudiants depuis la maternelle Jusqu’à la formation post-universitaire, et l’école primaire (du niveau 1 au niveau 7) Uddan English Medium School, fondée en 2009, à Dindori, en milieu rural pour scolariser les enfants des villages. Dans les deux cas, nous avons été reçus comme des VIP. Nous avons eu dans le premier cas une introduction à la religion Sikh et à Dindori, les élèves avaient préparé un long programme avec de nombreuses danses et des saynètes.

Nous avons visité le Gargoti Mineral Museum à Sinnar, à 32 km de Nashik. Il abrite la plus grande collection de zéolites de l’Inde. Elles ont pour la plupart été trouvées dans les carrières de basalte du Maharashtra.

Nous avons pu visiter une plantation de manguiers et d’autres arbres fruitiers inconnus en Europe ainsi
qu’un vignoble de raisins de table, les deux en culture biologique.

Nous avons aussi fait un arrêt dans un des champs de coton, à l’est de Nashik et visité, à l’ouest de Nashik, la première entreprise viticole établie en Inde. Sula vineyards est maintenant une des 60 entreprises de la région de Nashik et la plus connue. Nous avons pu goûter des vins Sula, blanc, rouge et mousseux.

Nous avons aussi découvert des nouveaux concepts de restaurants et hôtels créés dans les environs de Nashik et visité Sahyadhri Exports, la très grosse entreprise d’exportation de fruits et légumes de la région vers l’Europe et le Moyen-Orient. L’entreprise vise à réduire la pauvreté en milieu rural en offrant des débouchés à l’exportation aux petits agriculteurs de la région. La production doit satisfaire à une
charte de bonnes pratiques et subit des contrôles réguliers.

Enfin, il y a aussi eu des moments de détente avec nos amis indiens : rain dance et piscine, séance de zumba et grande réception traditionnelle en soirée aux environs de Nashik.

Les voyageurs

Écrire un commentaire