Fête de printemps 17 mars 2018

 dans En ce moment..., Evénements

L’après-midi a commencé vers 16h car la météo et surtout la nouvelle adresse a un peu retardé les visiteurs, qui étaient malgré tout au rendez-vous. La nouvelle salle, quoique plus petite que les précédentes salles historiques, est très conviviale, moderne et bien équipée aussi bien en assises, espace d’entrée, cuisine, vestiaire…

Conférence de Christian Journet – l’Art des Marginaux de l’Inde

Christian Journet parcourt l’Inde depuis 20 ans, et nous fait découvrir l’art et la culture de différentes minorités ethniques. Président de l’association Duppata, Christian est passionné et passionnant. Il nous a entrainés à travers un étonnant parcours pictural et géographique : chaque région ou tribu abordée a été illustrée par les peintures spécifiques locales et leur usage, le plus souvent social ou rituel, lié au mariage, à la récolte, etc…

Les tribus aborigènes de l’Inde, les Adivasis, regroupent 700 tribus, 1000 langues, 100 millions de personnes soit 7% de la population indienne. Elles vivent en dehors du système de castes, et sont souvent menacées dans leur environnement physique et social. La taille des tribus varie de 128 membres à 4 millions. Les peintures sont votives et non pas seulement décoratives, sur le sol, sur les murs, à l’intérieur comme à l’extérieur.

Tribu des Warlis (150 kms Nord de Mumbai), 200.000 membres

Cette peinture est dévoilée au moment du mariage, geste qui valide l’union des époux.

Peinture Warli du mariage

Le symbole du triangle dans cette peinture du pilage de riz est un thème important : triangle dirigé soit vers la terre soit vers le ciel, et avec un équilibre précaire dans l’articulation sans cesse mouvante.

Peinture Warli pilage du riz

Les peintures ont souvent des tons marrons du fait qu’elles sont peintes sur les murs de torchis et de bouse ; le blanc formé de poudre de riz est en général éphémère, ce qui ne gêne en rien l’esprit et l’usage de ces peintures qui célèbrent un événement spécifique.

La Danse de Tarpa est réalisée pendant les premières récoltes de septembre, jusqu’à Diwali en octobre.

Danse de Tarpa à la récolte

Tribu des Bhils (centre-ouest de l’Inde)

Les pithoras sont des peintures de remerciement aux Dieux (représentés par les chevaux) pour les bonnes récoltes

Peinture Bhil Nandu Manoi

Région de Hazaribagh (Nord de l’Inde)

Arts Sohrai (art pour les moissons) et Khovar (art nuptial)

Peinture Sohrai

Peinture murale Khovar

Peinture Khovar Rukmani Devi

Tribu des Gond (Centre de l’Inde)

Les Gond sont un peuple hétérogène de 4 millions d’individus dispersés sur les territoires du Centre-Est de l’Inde, cultivateurs, pasteurs, musiciens ou danseurs.
Vivent avec eux les Pardhan, musiciens, chanteurs ou bardes. L’un d’entre eux, Janghar Singh Shyam, découvert en 1970 à 17 ans est devenu très jeune célèbre pour son talent, et a fait de nombreux émules après sa mort par suicide en 2001.

Ils utilisent des motifs  de répétition (pattern), comme ici la chaine ou la rondelle de citron :

Illustrations pour la jeunesse

Tribu des Santhal (Est de l’Inde)

Communauté de peintres troubadours

Peinture Santhal, sur rouleau et couleurs naturelles

Tribu Oraons (Est de l’Inde, Chhattisgarh)

Des mouvements ondulatoires caractérisent souvent leur peinture

Les Kurumbas (8000 membres)

Peintures naïves mais très proches des rituels liés au rythme de la nature et des hommes

Cérémonie de la puberté

Concert par Madhubanti Sarkar

Madhubanti est issue d’une famille de musiciens bengalis sur plusieurs générations.

Elle maîtrise le genre classique comme le kheyal ainsi que des genres semi-classiques tels que le thumri, le dadra, le chaiti, le kajari ou le bhajan. Elle était accompagnée par Matthias Labbé au tabla et au mridangam.


 

Madhubanti Sarkar et Matthias Labbé

Extrait du concert

 

Comments
  • Amiaud Monique
    Répondre

    Je serai présente pour La fête de printemps repas compris M.Amiaud

Écrire un commentaire