FETE D’AUTOMNE DU 14 NOVEMBRE ANNULEE

 dans En ce moment...

Bonjour à tous

Nos activités au sein de notre association Perspectives Asiennes sont très perturbées par la pandémie, depuis mars 2020. Devant le renforcement des mesures sanitaires, nous ne sommes pas en mesure d’organiser notre manifestation d’automne prévue le 14 novembre, avec notre Assemblée Générale et Lionel Tardif comme invité.

Désireux que vous ne perdiez pas le contact avec PA, ni avec l’Inde, en remplacement, nous organisons une rencontre le mercredi 18 novembre à 19h30 dans le bâtiment Cœur de Ville, 98 rue de Fontenay, Vincennes 94300, (station Vincennes ligne A du RER ou Château de Vincennes, ligne 1 du métro) pour assister aux deux films du réalisateur Lionel Tardif. La ville de Vincennes dont il a dirigé la médiathèque, le reçoit ce jour-là et nous permet de profiter de sa grande salle de cinéma de 500 places et d’un matériel de projection performant. Les conditions sanitaires pourront donc être parfaitement respectées dans ce lieu où les adhérents de PA seront accueillis gratuitement.

En ce qui concerne l’Assemblée Générale, il a été décidé, au CA du 19 septembre, qu’elle se fera par internet. Les documents vous seront envoyés vers la mi-octobre pour une réponse avant le 13 novembre.

Au plaisir de vous retrouver.

La Présidente

Pour l’organisation de la salle, merci de nous faire savoir si vous viendrez.  (Jacqueline Delaporte 06 89 98 75 54 ou jacqueline530@orange.fr)

Lionel Tardif, historien du cinéma, est le réalisateur de nombreux films dont plusieurs documentaires sur l’Inde. Il explore les chemins spirituels les plus anciens de ce pays qui l’a fasciné. Lionel va nous présenter ses deux Créations les plus récentes.

Le film La Sphère d’or (2019) a été réalisé pour les cinquante ans d’Auroville. Cette ville expérimentale fondée en 1968 pour une nouvelle conscience de l’humanité, abrite aujourd’hui 2500 personnes de 50 nationalités différentes. Le film est habité par la pensée de Sri Aurobindo et de la Mère, fondatrice de cette cité utopique.

Le film  Les Passeurs de gué (2020), en s’intéressant aux préceptes jaïns qui  reposent sur la non-violence, le végétarisme et le pluralisme des points de vue, nous interroge sur la place que l’Occident fait, dans notre monde, à la liberté d’esprit et aux valeurs morales et spirituelles. Dans les temples jaïns veillent les jinas, les grands guides de l’éternité. Ce sont les Passeurs de Gué d’une humanité à une autre.

Écrire un commentaire